La philosophie

La philosophie

L'architecture

L'architecture

La Charte

La Charte

Le jardin

Le jardin

La région

La région

Le village de Commeire

Le village de Commeire

  • La philosophie
  • L'architecture
  • La Charte
  • Le jardin
  • La région
  • Le village de Commeire
  • La philosophie

    Le monde est en profonde transition, trouvez votre Nature pour construire un avenir positif.

    Notre pari a été de proposer une structure hôtelière différente, respectueuse de la population et de l'environnement, pour permettre aux hôtes de partager ou découvrir un autre mode de séjour.
    Montagne Alternative est devenu une référence en matière d’hôtellerie durable en montagne.

    Notre objectif a toujours été de susciter une joie profonde auprès de nos clients. Que ce soit pour passer du bon temps en famille, fêter un événement important, entre amis, seul, avec votre entreprise, pour organiser une formation, travailler sur la stratégie, apprendre, partager ou être inspiré par une personnalité extraordinaire, Commeire est l'endroit idéal.
    Le calme, l’authenticité et la beauté des lieux déclenchent des émotions positives et renforcent les liens avec autrui. Vous quitterez le village empli de joie et d’inspiration !

    La connexion avec la nature est un outil puissant pour développer la connaissance de soi, s’inspirer et devenir un acteur conscient pour la construction d’un monde meilleur.

    L’entreprise s’est développée en suivant certains principes qui se répandent naturellement dans tous les secteurs professionnels.
    L’économie devient plus locale, plus circulaire, basée sur l’usage plutôt que sur la propriété et elle doit mieux s’intégrer à l’environnement en en faisant une source d’inspiration et une opportunité, plutôt qu’une contrainte.
    En tant qu’entrepreneur, je crois fermement que l’acte d’entreprendre est porté par l’innovation et est créateur de valeur pour la société en général. Des nouveaux modèles de gestion se répandent. Ils consistent à intégrer dans l’équation entrepreneuriale toutes les parties prenantes de l’entreprise. Chez Montagne Alternative, nous essayons au mieux de respecter ces modèles. Cela nous a permis de devenir la première B Corporation en Suisse www.bcorporation.eu.

    Nous nous sommes efforcés et nous continuons à décliner cette approche depuis la conception architecturale de réhabilitation des granges, les différents services hôteliers, la restauration, le potager, les activités ou les séminaires et évènements thématiques organisés à Commeire.

    Benoit GREINDL,
    Co-fondateur et directeur.
  • L'architecture

    Selon l'architecte Patrick Devanthéry...

    Notre projet revalorise un village de montagne niché face au soleil. De magnifiques granges rénovées avec soin s'ouvrent sur les paysages et invitent la nature à votre porte. Ici, tous les sens s'éveillent et l'architecture s'en inspire.

    Le hameau et les granges...
    Tout d'abord, il y a le silence. Au bout de la route, l'esquisse du village traditionnel, perché sur la pente, et toujours ensoleillé. Seul le pas des hommes le traverse, en écho à celui des vaches d'autrefois.
    Ensuite, le bleu du ciel découpe les crêtes vertes et les cimes éternellement blanches de la chaîne du Mont Blanc et des Alpes valaisannes. Elles s'invitent par de larges baies vitrées dans les granges.
    La couleur, encore. Celle de la pierre naturelle et des madriers tour à tour noirs, roux ou gris selon les rayons de lumière qu'ils ont reçus au fil du temps Les nuances des lichens, verts ou rouges, qui couvrent lentement la roche.
    Enfin, la matière : belle, solide, patinée et ses empilements épurés.
    La pierre résiste au poids de la pente et à l'eau, les madriers savamment enchevêtrés soutiennent le toit de bardeaux. Les proportions, issues des dimensions des arbres, s'inspirent de ce que fait si bien la nature.

    La rénovation...
    Pour garder la beauté des granges en ruines qui nous ont fascinées, l'intervention architecturale est de taille. Comment conserver tout ce qui est beau et le rendre confortable pour y habiter ?
    Restaurer les socles de pierre, les drainer et les renforcer. Redresser les parois de madriers, remonter les charpentes, nettoyer tous les bois et mettre à nu chaque plancher. On gagne des hauteurs en sous-oeuvre pour y loger les techniques au sous-sol. Le reste garde ses dimensions d'origine, malgré les nouvelles épaisseurs d'isolation, malgré la folle envie des hommes de toujours gagner de la place.
    Des constructions d'origine, nous ne conservons que le bois et la pierre. S'y ajoute le verre, grand, carré, en équilibre avec les pans de madriers. Dans ces derniers, on aménage des fentes pour mieux contempler la structure de bois, diffuser la lumière, ventiler, montrer un sommet ou une vue du hameau. Les baies vitrées exposent le tableau des montagnes et de la vallée. Le cadre est cependant invisible, seule la protection contre le vent et le froid contiennent l'illusion.
    Le panorama tout entier pénètre dans la pièce.
    La qualité et l'authenticité des matériaux naturels se combinent aux technologies douces pour le confort des occupants. Le solaire thermique profite d'un fort rayonnement et le bois brûle dans des cheminées à haute capacité de récupération.
    Redevenues autonomes, ces granges restent authentiques. Elles ont gagné la lumière et les paysages, et sont protégées des effets du temps. Elles vous accueillent avec confort et modernité et vous invitent au repos et au ressourcement.
  • La Charte

    NOTRE MISSION
    Inspirer des émotions positives dans un environnement naturel et authentique.

    NOTRE ENGAGEMENT
    HUMAIN
    - Accueillir nos hôtes dans un hameau préservé au cœur des Alpes suisses, dans des granges anciennes réhabilitées en lieu de vie contemporain et intemporel.
    - Animés de notre passion, vous servir et partager des activités facilitant une intégration harmonieuse avec la nature et les traditions locales.
    - Avec détermination, humilité et ouverture, améliorer en continu nos compétences et nos attitudes pour assurer l’essor de notre entreprise.
    - Entretenir des relations durables et équitables avec tous nos partenaires commerciaux.
    - Tant pour nos rénovations que l’exploitation de notre projet, favoriser la collaboration avec des entreprises et artisans locaux.

    PLANÈTE
    - Construire des relations durables avec les habitants du hameau et de la région, dans le respect de leurs traditions et de leur culture.
    - Contribuer à la sauvegarde du patrimoine local par le style de rénovation des granges.
    - Préserver l’écosystème par l’utilisation de matériaux existants et/ou locaux.

    PROFIT
    Développer notre entreprise sur une base profitable, en préservant l’équilibre entre les attentes de nos clients, de nos équipes, de nos fournisseurs et de nos actionnaires, afin de contribuer positivement à la société dans laquelle nous vivons.

    NOTRE INTENTION
    S’engager à respecter cette charte dans nos gestes de tous les jours. L’utiliser le mieux possible comme outil fédérateur de notre entreprise.
  • Le jardin

    Le Jardin de Montagne Alternative a comme objectif de donner plus de profondeur à l’expérience client en illustrant de manière concrète le lien direct entre le champ et l’assiette, la nature et le corps. Les fruits et légumes ainsi qu’une partie des plantes aromatiques sont directement utilisés dans notre restaurant L’Arpalle. Les autres plantes sont cultivées pour confectionner des sirops, tisanes et produits cosmétiques, le tout réalisé dans un rayon de 50km.

    Cette approche douce permet à Montagne Alternative de renforcer son autonomie et de collaborer avec des exploitants locaux certifiés bio. Elle contribue ainsi à promouvoir le savoir-faire du Pays du St-Bernard et participe de fait à valoriser l’agriculture de montagne et maintenir la qualité du paysage.

    Notre Jardin, cultivé de manière douce et intégrée, nous permet de vous offrir des produits entièrement naturels et biologiques de grande qualité tout en contrôlant notre impact environnemental, social et économique.
  • La région

    Notre hôtel est ancré dans les Alpes suisses et plus particulièrement dans le Pays du St-Bernard.
    Cette région, frontalière avec l’Italie et la France, est célèbre pour son col, son hospice et ses chiens St-Bernard.
    Vous y découvrirez un tourisme doux et authentique et serez par conséquent souvent en contact avec la nature, la faune et la flore qui dévoilent tout leur charme depuis la floraison au printemps jusqu’aux splendides couleurs d’automne.
    Randonnées pour tous les niveaux, sentiers VTT, musées, jardins botaniques, événements : en été, la montagne s’ouvre à vous.
    En hiver, les charmantes stations de La Fouly, Champex-Lac et Vichères / Liddes vous invitent à dévaler les pentes loin des foules et face à un panorama splendide.
    En dehors des pistes balisées, les itinéraires de ski de randonnée vous emmènent dans des lieux enchanteurs où la neige transforme la nature en véritable tableau. Sentiers raquettes, pistes de ski de fond, patinage sur lac naturel et balades hivernales complètent l’offre hivernale.

    Informations touristiques
    Pays du St-Bernard – www.saint-bernard.ch
  • Le village de Commeire

    Les habitants de Commeire comme tous les habitants des villages valaisans, ont vécu en totale autonomie et sans argent jusqu’après la deuxième guerre mondiale, cela veut dire qu’ils produisaient toute leur nourriture à part le café, le sel, le sucre….
    Chaque famille labourait son lopin de terre avec le mulet pour y planter des pommes de terre, des choux, mais surtout des céréales, du seigle et du froment pour fabriquer le pain tous les deux mois au four du village, les prairies étaient fauchées à la faux et l'herbe rentrée en grange à dos de mulet pour nourrir le bétail durant l'hiver.
    A part le mulet qui était indispensable pour les travaux quotidiens, chaque famille possédait trois à quatre vaches et quelques jeunes veaux de la race d’Hérens pour le fromage et la viande, deux porcs pour la viande, quelques moutons, des poules pour les œufs, et une chèvre pour avoir du lait l’été car les vaches étaient à l’alpage durant trois mois.
    Chaque famille possédait aussi des vignes à Fully près de Martigny pour y faire leur vin avec une résidence qu’on appelle Mazot où elle logeait en tout deux mois par année pour travailler les vignes, presser le raisin et vignifier le vin qu’elle ramenait à Commeire dans des tonneaux sur un char jusqu’à Orsières et à dos de mulet jusqu’à Commeire, car la route à été construite seulement en 1938.
    Chaque famille possédait aussi un mayen vers 1800 m (petite maison rustique typique du Valais) pour faire pâturer le bétail le printemps avant la montée à l’alpage et l’ automne au retour.

    Toutes les familles possédaient donc cinq bâtisses :
    - La maison d’habitation en pierre avec une chambre en bieudron chauffée avec un fourneau en pierre ollaire.
    - Le mazot à Fully en pierre avec une chambre en bieudron chauffée avec un fourneau en pierre ollaire
    - Le mayen en madrier
    - La grange avec l’ écurie en madrier pour le bétail et le foin
    - Le raccard en madrier pour stocker les céréales et les battre avec le fléau durant l’ hiver.

    Vous l’avez compris, chaque homme était riche de tous les métiers : Paysan, Bûcheron, Charpentier, Couvreur, Fromager, Boucher, Boulanger, Vigneron et on en passe et surtout tous solidaires entre eux pour s’entraider lors de la construction d’un bâtiment ou pour se remplacer en cas de maladie.
    Après la deuxième guerre mondiale, grâce aux cultures de fraises et par la suite de framboises, les familles ont commencé à gagner de l’argent pour améliorer leur maison et y introduire l’eau, l’électricité et par la suite acheter une machine à laver, un congélateur etc…
    Les jeunes ont appris un métier, et petit à petit, par commodité ils sont descendus s’installer en plaine... Ils se sont installés près de leur lieu de travail, ce qui fait que la population de Commeire est passée de 70 habitants en 1950 à 20 habitants aujourd’hui.
    Il n’ y a plus de paysans à Commeire, en partie à cause de la difficulté à travailler les terrains en forte pente… Commeire est devenu une destination très appréciée grâce à son exposition exceptionnelle et à la tranquillité qu’elle dégage.

    Olivier Rosset,
    Habitant du village
  • La philosophie
  • L'architecture
  • La Charte
  • Le jardin
  • La région
  • Le village de Commeire